L’établissement

Notre vision

L’Etoile est un établissement libre, ouvert à tous. A travers un enseignement solide et structuré, les élèves développent leur intelligence et leur volonté. Ils pourront devenir des chercheurs de vérité, humbles et clairvoyants. Ils seront alors en mesure de discerner et de choisir leur place dans la société pour se mettre au service du bien commun. Les élèves sont invités à découvrir l’amour infini de Dieu pour chacun d’eux. Le savoir y est transmis à la lumière de la foi catholique.

L’esprit de l’établissement

L’ambiance se veut familiale. L’établissement à taille humaine permet un suivi personnalisé : il n’y a pas de nivellement par le bas, chacun veille à accompagner l’élève le plus loin possible en fonction de ses capacités.

Ainsi, la bienveillance et l’excellence pour chacun vont de pair.

Au service du bien des familles

L’équipe soutient les familles dans leur mission éducative. L’objectif visé est que les enfants rentrent chez eux après une journée riche et paisible, durant laquelle ils auront eu la joie d’apprendre, de se dépenser, d’exprimer leurs talents et de vivre de belles amitiés. Ils seront ainsi disponibles pour passer de bons moments en famille.

L’équipe éducative

L’équipe éducative est recrutée sur son adhésion au projet de l’établissement et sa compétence. Elle est motivée et unie, avec la volonté agissante de toujours s’améliorer. En complément de leur expérience, les professeurs bénéficient d’une formation continue. Avec le directeur, ils ont de l’ambition pour chacun des élèves.

Faire grandir les élèves dans toutes les dimensions de leur personne

Le rôle de l’établissement est en premier lieu l’instruction. Les programmes sont structurés et consistants mais pas surchargés. Les enseignements sont ancrés dans le réel pour leur donner du sens. Les élèves apprennent l’amour du travail bien fait et l’exigence du vrai, du bien, du beau. L’épanouissement des talents des élèves est recherché.

Projet pédagogique

Un projet alternatif pour une scolarité différente :

Le français et les mathématiques sont travaillés de manière prioritaire et approfondie. La lecture est un prérequis indispensable à l’acquisition des autres savoirs. Elle doit devenir une activité familière et spontanée pour tous les élèves. Elle est l’objet de toutes les attentions (la méthode d’apprentissage sera uniquement syllabique).

Les élèves apprennent une grammaire vivante qui leur permet de découvrir la logique du français, de comprendre finement les textes et de structurer leur pensée à l’écrit comme à l’oral. Chaque apprentissage a du sens. De même, les mathématiques ne sont pas une construction abstraite sans intérêt mais un moyen puissant de comprendre et d’agir sur le monde. Avec le calcul mental, la résolution de problèmes est pratiquée de manière soutenue. L’élève apprend la rigueur dans ses écrits mathématiques.

L’établissement garantit le socle commun de connaissances et n’hésite pas à le dépasser. Il promeut un enseignement qui fait appel à l’intelligence de l’élève, et non à une simple capacité à mémoriser des informations de manière transitoire. Les enseignements dispensés à l’Étoile sont explicites et progressifs. Ils donnent à l’élève une culture générale développée.

Les élèves sont plongés dans un bain culturel riche et côtoient les grands auteurs.

Les enseignements sont en cohérence avec l’Evangile qui « infuse » le quotidien. La journée débute par une courte prière. L’enseignement catéchétique fait partie du programme scolaire. La messe est célébrée à l’occasion de fêtes particulières et de certains temps forts de l’année liturgique. Les élèves et l’équipe éducative peuvent se rendre à la chapelle pour s’y ressourcer.

Les enseignements sont le plus possible ancrés dans le réel. La manipulation donne du sens aux apprentissages et conduit à l’abstraction. Les élèves peuvent être emmenés dehors pour observer les arbres lors d’une leçon de SVT, pour mesurer la cour de récréation afin d’en calculer la surface… La nature est une véritable école du réel, un extraordinaire terrain d’exploration et l’occasion de s’émerveiller. Le grand parc arboré est le terrain de jeux privilégié des élèves.

Pour mieux connaître le monde, ils apprennent à observer la nature et à en prendre soin (petits élevages, jardinage…).

Une attention particulière est portée à chaque élève car il est unique. Les échanges avec l’élève sont personnalisés. Chaque élève est accompagné par un adulte de confiance (rencontré environ une fois tous les quinze jours), afin d’échanger sur les méthodes de travail, les difficultés éventuelles, le projet d’orientation.

Il s’agit de donner à chacun ce qui lui est dû, demander à chacun ce dont il est capable et de récompenser à la mesure de l’effort fourni. Les élèves sont accompagnés pour qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes ce qui ne veut pas forcément dire être les meilleurs. Ainsi, un élève peut bénéficier d’un temps de renforcement dans une matière où il éprouve des difficultés et il peut être nourri intellectuellement là où il a des facilités.

Les élèves s’approprient l’établissement en participant activement à la vie quotidienne, chacun selon leurs capacités. C’est en faisant lui-même et en voyant qu’on compte sur lui que l’élève apprend et grandit.

Les membres de l’équipe s’efforcent de déceler les qualités et talents à développer chez leurs élèves. Le développement de ses talents permet à l’élève d’avoir plus confiance en lui et de mieux s’aimer lui-même. Réussir dans un domaine donne la confiance nécessaire pour s’engager ensuite sur des sentiers plus abrupts. C’est pourquoi des activités comme du bricolage (exemple : réparation de vélos ou fabrication de petits meubles en bois), du jardinage, du théâtre, de la danse en groupe, du chant choral, du dessin dirigés… trouvent toute leur place à l’Étoile.

L’apprentissage des savoirs fondamentaux se fait principalement dans la matinée pour favoriser les efforts de concentration des élèves et ainsi l’intégration des connaissances. Les apprentissages sont variés dans leur contenu comme dans leur forme. L’emploi du temps est riche mais pas surchargé. Les élèves de primaire rentrent chez eux sans travail écrit (sauf exception) afin de pouvoir profiter de bons moments en famille.

L’équipe

Notre équipe de fondation est portée par un même désir de proposer une école alternative, libre et de qualité aux enfants et aux collégiens de Bayonne et alentours.

Le conseil d’administration de l’association

Benoit Sinnig

Le président : Benoît est père de quatre enfants. Il se reconnaît comme un fils spirituel de Saint Jean Bosco. Professeur de sport certifié, il a enseigné en collège et lycée. Il a dirigé durant cinq ans une antenne du Rocher Oasis des Cités dans les quartiers Nord de Marseille et à Bondy (93). Depuis 2014, il dirige la Maison Samuel à Bayonne, un foyer catholique pour des collégiens et lycéens qui veulent faire de leur vie quelque chose de grand.

Amélie Dias

La secrétaire : juriste et mère de deux enfants, Amélie est titulaire d’un Master 2 de droit et diplômée de l’École nationale de procédure. Elle a travaillé dans le domaine de l’immobilier puis a été plusieurs années clerc principale d’une étude d’huissiers de justice. Actuellement en congé parental, elle met son savoir-faire, sa rigueur et sa délicatesse au service de l’association.

Vianney Brochard

Le trésorier : Vianney est contrôleur de gestion chez Safran. Il a travaillé auparavant comme auditeur financier chez Ernst&Young. Dynamique et plein d’idées, il souhaite, avec son épouse, s’engager dans un projet porteur de sens.

Une équipe de bénévoles motivés

Le conseil d’administration est épaulé par une équipe composée de personnes aux compétences et parcours très variés :

  • Alice, docteur en pharmacie et animatrice auprès d’enfants
  • Claire, enseignante en primaire et diplômée de l’Institut Libre de Formation des Maîtres
  • Dominique, responsable pastorale
  • Raphaëlle, diplômée de Saint-Cyr et de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon
  • Mickaël, commercial
  • Myriam, enseignante en philosophie
  • Agnès, responsable de projet du social
  • Damien, chef d’entreprise

Par ailleurs, d’autres bénévoles mettent leur savoir-faire au service de l’association.

Une équipe pédagogique

Benoît Sinnig est bénévolement le directeur de l’école.

Lorène Lafourcade, diplômée de l’Education Nationale, a 25 ans d’expérience en maternelle et primaire, dont 4 dans le hors-contrat et une très bonne maîtrise des classes en multi-niveaux. Elle est dotée d’une sensibilité musicale et artistique (flûte traversière, chant, jardinage etc…).

Camille de Guillebon de Resnes termine sa formation à l’Institut Libre de Formation des Maîtres. Elle a effectué plusieurs stages et une année de Service Civique dans une école Espérance Banlieue. Enthousiaste et engagée, elle a à cœur de transmettre ses talents artistiques (chant lyrique, piano, solfège…).

Vie scolaire

Les locaux se situent quartier Marracq à Bayonne, au 8 avenue Jean Darrigrand à Bayonne. Les élèves ont la chance de profiter du grand parc arboré du 10 avenue Jean Darrigrand pour la récréation. Ils profitent de la verdure et de l’espace pour se ressourcer, se dépenser, découvrir la nature, faire des cabanes…

Déjeuner

2 possibilités sont offertes aux familles

  • soit de récupérer leur enfant pour le déjeuner, le temps de la pause méridienne
  • soit de lui préparer une « lunch-box » (le déjeuner étant encadré sur place)

Nous étudions la possibilité d’une cantine.

Le rythme scolaire

Semaine de 4 jours en maternelle et au primaire. Mercredi matin travaillé au collège.

Pas de travail écrit à la maison pour les primaires (sinon de façon exceptionnelle) : mais de la lecture et des apprentissages de textes (poésies/leçons).

Le calendrier scolaire

L’école suit le calendrier de sa zone scolaire géographique, la zone A.

Pour consulter ce calendrier, cliquez ICI.

Accueil périscolaire

Un accueil périscolaire en dehors de ces horaires sera envisagé selon la demande des familles et la possibilité de l’établissement.

Foire aux questions

Les écoles entièrement libres sont légales : elles sont prévues et encadrées par la loi.

Actuellement elles scolarisent près de 75 000 élèves dans plus de 1530 établissements. 

Leur existence découle de la liberté d’enseignement (articles 18 et 26 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948) qui est un principe à valeur constitutionnelle en France (décision du Conseil constitutionnel du 23 novembre 1977).

En outre, la liberté d’enseignement figure à l’article 14 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (signée lors du Conseil européen de Nice en décembre 2000) :

« La liberté de créer des établissements d’enseignement dans le respect des principes démocratiques, ainsi que le droit des parents d’assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses, philosophiques et pédagogiques, sont respectés selon les lois nationales qui en régissent l’exercice. »
Article 14 al.3 – Droit à l’éducation 

La loi française rend l’instruction obligatoire (à partir de l’âge de 3 ans), non la scolarisation. L’instruction peut être délivrée à domicile par les parents, par un précepteur ou au sein d’une école libre.

La liberté d’enseignement est encadrée par le Code de l’éducation qui prévoit et encadre la création des écoles entièrement libres (articles L441-1àL441-9, articles L911-5, L914-3, L914-4, L921-1).

L’existence d’écoles entièrement libres est un des éléments constitutifs de l’Etat de droit. Comme la liberté de la presse, la liberté scolaire est le corollaire naturel des sociétés démocratiques.

Tout simplement, parce qu’un nouvel établissement qui ouvre est forcément libre et doit exister depuis au moins cinq années avant de pouvoir éventuellement demander à passer sous contrat d’association avec L’Etat.

Les écoles libres peuvent sélectionner librement leurs professeurs sur des critères conformes à leurs attentes et à leur projet éducatif ; les enseignants doivent être au minimum titulaires d’un diplôme sanctionnant deux années après le baccalauréat.

Elles jouissent d’une grande liberté pédagogique (choix des méthodes, des horaires, des pédagogies, des programmes, des manuels scolaires).

Il est possible de passer d’une école entièrement libre à une école publique ou privée sous contrat et réciproquement.

Dans les établissements privés sous contrat, la plupart des élèves sont admis sur dossiers. Le directeur d’établissement peut décider d’un contrôle des connaissances acquises par les élèves. Dans l’enseignement public un examen est prévu. La note de service n°80173 du 16 avril 1981 de l’Education nationale précise les conditions d’admission en collège ou en lycée pour les élèves ne provenant ni de l’enseignement public ni de l’enseignement privé sous contrat. L’examen se passe généralement sans difficulté.

 

Les écoles indépendantes présentent des garanties de qualité. Leur existence est régie par le Code de l’éducation, qui définit un cadre juridique exigeant.

  • Elles sont soumises à des inspections plus complètes et approfondies que les autres écoles.
  • Elles sont tenues à une obligation de résultats, dans la mesure où leurs effectifs et leur équilibre financier dépendent directement de la satisfaction des familles.
  • Enfin, l’école est reconnue par l’Inspection Académique.

Les écoles entièrement libres sont moins chères qu’on ne le croit souvent.

  • Le coût des écoles, s’il correspond à une charge financière lourde pour la plupart des familles, doit être comparé au coût des autres formes de scolarisation :
    • les écoles publiques sont gratuites mais plus de 25% des élèves prennent une à deux heures de cours particuliers par semaine. Avec un coût moyen de 15 à 20 € l’heure après réduction d’impôt, la dépense par mois en cours de soutien peut parfois dépasser le coût d’une école entièrement libre (20 € x2 heures x 4 semaines par mois= 160 €). Notons que les frais de cantine des écoles entièrement libres sont moindres que ceux des écoles subventionnées.
  • Les écoles entièrement libres ont développé des associations de soutien pour accorder des bourses aux plus démunis (mise en place de parrainage par des personnes âgées…). Dans le cas de l’Etoile, il a été décidé d’adapter le coût de la scolarité en fonction du quotient familial et du nombre d’enfants scolarisés dans l’établissement.

Conclusion : les frais de scolarité sont importants mais pas tellement supérieurs aux montants consacrés par un nombre croissant de parents aux cours de soutien pour remédier aux difficultés de leurs enfants. 

Inscriptions

Pour 2020, nous accueillons des élèves du CP à la 6ème (qui permet de consolider les acquis du primaire et de donner aux élèves les forces nécessaires pour vivre un bon collège). A terme, nous souhaitons que l’établissement soit à la fois une maternelle, un primaire et un collège.

Tarifs 2020-2021

Nous aider

Ne bénéficiant d’aucune aide publique, nous avons besoin de votre soutien régulier afin de faire vivre cette école. L’école est gérée par l’Association pour l’Instruction en Nouvelle Aquitaine (AINA), à but non lucratif, d’intérêt général et dont les membres sont tous bénévoles.

Vous êtes convaincu de l’importance de cette école et vous souhaitez nous aider ? Tout d’abord, merci!

Le soutien financier
  • par Carte Bancaire via le Fonds Vouloir l’Education qui nous reverse l’intégralité des montants des dons et délivre des reçus fiscaux. Une fois que vous avez sélectionné le montant de votre don, veillez à l’attribuer à « L’Etoile » en bas de la rubrique coordonnées.
  • par chèque à l’ordre de l’Association AINA – 464 avenue de Beltzaenia – 64 990 Mouguerre
  • par virement : Association AINA IBAN FR76 1333 5000 4008 0019 3760 235 – BIC CEPAFRPP333
  • par un mécénat ou un partenariat : faites-nous connaître votre désir de nous soutenir en nous écrivant [email protected] pour que nous puissions vous envoyer des informations détaillées ou en appelant directement Damien 06 84 56 86 61.

Notre objectif est de soutenir les familles. Ainsi, le coût de la scolarité ne couvre pas la totalité des frais. Le projet ne peut pas vivre sans vos dons.

En finançant la formation de la jeunesse, investissez sur l’avenir !

Tous vos dons sont déductibles des impôts

Les articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts prévoient que:

  • tout don d’un particulier ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% de son montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, un éventuel excédent étant reportable sur les 5 années suivantes.
  • tout don d’une entreprise ouvre droit à un crédit d’impôt égal à 60% de son montant, dans la limite de 0,50% de son chiffre d’affaires, un éventuel excédent pouvant être reporté sur les 5 années suivantes.
    • Un don de 50 euros vous coûte réellement 17 euros.
    • 100 euros : 23 euros.
    • 150 euros : 51 euros.
    • 500 euros : 170 euros.
Bénévolat : avis aux bonnes volontés !

A la retraite, au foyer, en recherche d’emploi… ?

Si vous avez du temps libre à mettre au service de l’école, écrivez-nous : [email protected]

Don de matériel

Matériel pédagogique (tableau, cartes géographiques, globe terrestre, matériel de manipulation type Montessori…), livres, jeux d’intérieur et d’extérieur…

Contactez-nous, vous avez sûrement quelque chose dont l’école a besoin !

Voici une liste non exhaustive de matériel recherché :

  • ordinateur
  • un smartphone
  • deux paillassons
  • outils de jardinage
  • coussins pour l’oratoire
  • livres de la bibliothèque rose ou autre pour les lecteurs débutants
  • peinture blanche pour repeindre la salle où déjeunent les enfants
  • lampe halogène (ou autre) pour ajouter de la lumière dans la salle de classe des CP/CE1
  • livres sur la nature
  • matériel dessin au sens large
  • petit matériel d’école
  • grande poubelle noire + couvercle pour l’extérieur (récréation)
  • déguisements

Merci de votre générosité.